INDIE : Abréviation de l’anglais « independent ».
Qualifie une forme de culture produite en dehors des circuits commerciaux traditionnels et/ou appartenant à un courant underground, anticonformiste, avant-gardiste.

indie-jewelry-portrait-laure

« Mai 2011 : en fabriquant un bracelet à l’aide de quelques perles et apprêts que j’ai récupérés sur d’anciens bijoux, je découvre un plaisir instantané et évident : celui de créer quelque chose de mes mains, de voir mes idées prendre forme.
La pyrite, mon premier coup de cœur…
Une pierre qui se marie aussi bien avec le doré que l’argenté et s’imprègne des métaux qui l’accompagnent. J’aime sa versatilité, son côté à la fois ténébreux et lumineux, précieux mais accessible. Petit à petit je laisse la couleur s’inviter dans mes créations initialement assez brutes, au style plutôt « indus ».
Indie naît deux ans plus tard, après de longues tergiversations pour trouver un nom qui résume la philosophie de la marque. Par un hasard de sonorités, il évoque le voyage, par une volonté farouche, il dit mon envie de créer des objets qui resteront limités en nombre, atypiques en style, artisanaux. C’est avant tout une histoire de passion que j’ai envie de raconter avec Indie.
A Paris, dans un atelier de fortune que j’installe chez moi, ma passion déborde de petits tiroirs, s’étale sur un bureau acier, s’épingle sur des panneaux en liège, se cloue aux murs…
Les bijoux sont partout, ce qui n’est finalement qu’un juste retour des choses. J’ai grandi entourée de femmes qui aimaient leurs bijoux, qui avaient le souci de l’accessoire qui fait la différence. Des bijoux qui sont autant de souvenirs immortels de leur personnalité unique.
Dans le calme des heures où le soleil se couche, les jours où je peux prendre le temps, j’ai pris l’habitude de mettre la musique, de laisser aller la curiosité, une certaine fascination pour la féminité et une inclination insatiable pour le rêve.
De cet amalgame naissent mes bijoux, des fantaises auxquelles j’essaye de donner un goût d’éternité. En chinant dans les brocantes, en regardant du côté des USA…
Métal (laiton, plaqué or noir, rose, gold, argent…) et pierres (turquoise, diamant, chryoprase, labradorite, pierre de lune, quartz…) se mélangent, oscillant entre sensibilité et caractère.
Quelque part entre glam rock, précieux edgy et détournements ethniques, INDIE aime la mode mais pas les diktats. »
Laure
Créatrice de INDIE Jewelry

Chaque pièce est fabriquée artisanalement à Paris avec plaisir et passion.

Laure

 

PARUTIONS / PRESS